cafe préparé avec une cafetiere a siphon

L’histoire du Café Siphon

Alors, dans tout l’art du café, s’il y a bien un spectacle incroyable et hypnotique, c’est bien celui de la cafetière à siphon !
Impossible pour moi de vous dire si le spectacle de la préparation avec une telle cafetière joue sur mes sens gustatifs et olfactifs, mais c’est un fait : la présentation d’un plat est importante pour sa gustation ! L’envie naîtra toujours (pour beaucoup d’entre nous), de la beauté du service.

Et c’est le cas du café siphon, avec le spectacle de sa préparation. Elle demande plus de temps que pour préparer un expresso, mais le café Siphon connaît une résurgence parmi les cafés et les baristas qui apprécient les performances du brassage. Je vous laisse apprécier, et imaginer le spectacle que vous pourriez faire à vos invités si vous possédiez une cafetière à siphon.

C’est incroyable non ?
Forcément, vos invités vont vous poser un tas de questions, et le mieux c’est de pouvoir y répondre : je vous livre ici quelques éléments qui vous permettront d’enrichir les discussions qui vont naître après ce service.

D’où vient le café siphon ?

La cafetière à siphon a été inventée à l’origine dans les années 1800, alors que les gens cherchaient une alternative au café bouilli. L’espresso (~1901), la cafetière à piston (~1929) et le goutte-à-goutte automatique (~1954) n’étaient pas encore présents. L’ébullition était donc la façon la plus courante de préparer du café, mais une telle préparation dissipait trop les arômes des grains torréfiés.

La cafetière à siphon a résolu ce problème en préparant du café juste en dessous de 100 °C : la préservation des saveurs a été une révolution pour le café.

Qui a inventé le café siphon ?

Le premier brevet connu pour une cafetière à siphon a été déposé par un Allemand. Loeff a présenté une conception basée sur le vide à Berlin dans les années 1830. Comme c’est souvent le cas, cependant, l’inventeur n’est pas la personne qui a rendu le produit populaire.

Le café siphon est devenu populaire dans les années 1840, lorsque la Française Marie Fanny Ameelne de Lyon s’est occupée du design de la cafetière à siphon : elle a arrondi ses traits et en a fait une oeuvre d’art en incorporant une paire de «ballons en verre» retenus par un cadre. Mme. Vassieux (comme on l’appelait) a lancé sa création en 1841. De nombreux cafés ont installé ces cafetières à siphons, et cette version caractéristique a continué de persister jusqu’à nos jours.

Indépendamment, un ingénieur maritime écossais a présenté la cafetière Napier en 1840. L’invention a remporté un prix de l’Institution of Mechanical Engineers 16 ans plus tard, en 1856.

Les multiples conceptions de cafetières à siphon ne montrent pas nécessairement qu’un inventeur volait un autre. Au contraire, ils témoignent d’un désir répandu dans toute l’Europe de s’éloigner du marc de café bouillant. La méthode du vide était l’une des solutions les plus accessibles compte tenu de la technologie et des matériaux de l’époque.

La cafetière à siphon moderne

La cafetière à siphon moderne a été popularisée après 1915, lorsque Silex a fabriqué un modèle en verre Pyrex. Cela a fourni un modèle durable et abordable qui était convivial. Il s’intègre parfaitement dans les foyers des classes moyenne et supérieure, et il est apparu à une époque où d’autres inventions de préparation du café témoignent d’un intérêt commun à faire un meilleur café.

Aujourd’hui, la cafetière à siphon connaît à nouveau un regain.

Essayez de faire du café au siphon à la maison ou commandez-en dans un café – vous verrez (littéralement) pourquoi tant de gens l’aiment. Le spectacle de sa préparation est une réelle plus value à sa dégustation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.