verre de vin blanc végan

Qu’est-ce qu’un vin vegan ?


La vinification est un processus qui peut également impliquer l’utilisation d’ingrédients d’origine animale, tels que la colle de poisson ou l’albumine. Les vins produits dans certaines appellations d’origine contrôlée (AOC) peuvent également contenir des composés animaux.

Cela inclut le champagne, car les bulles du champagne sont généralement produites à partir de protéines animales.
Les crus du Languedoc sont célèbres pour être vegan-friendly. Les vins de Bordeaux et du Bordelais sont également vegan.
Les vins de Loire, tels que le Sancerre et le Pouilly-Fumé, sont également vegan. Le Beaujolais nouveau est généralement considéré comme étant vegan. Cependant, il y a quelques exceptions, comme le Muscadet sur lie qui contient des sulfites.
Les vins mousseux, tels que le Champagne et le Crémant, sont également vegan. Les raisins utilisés pour fabriquer les vins sont cueillis à la main lors des vendanges et ne subissent aucun traitement animal avant d’être transformés en alcool. Le vin est un produit 100 % naturel, issu du terroir.

Quelle est la différence entre un vin vegan et un vin non-vegan ?

Les vins rouges et blancs peuvent être vegan ou non-vegan. Comme expliqué sur ce site internet, la différence est que les vins vegan ne contiennent pas de produits animaux dans leur production, tandis que les vins non-vegan peuvent en contenir. Quant à la production du vin, les vins vegan sont produits sans aucun produit animal, que ce soit dans les vendanges ou la dégustation.

Les vins vegan sont élaborés à partir de raisins issus de vignes entièrement biologiques, ce qui en fait un produit plus respectueux de l’environnement. Enfin, les vins vegan ne contiennent aucun sulfite ajouté, ce qui est souvent le cas des vins rouges. Les vins vegan sont une option plus saine et plus éthique pour les consommateurs soucieux de leur impact sur l’environnement.

Les vignerons qui produisent des vins vegan utilisent des méthodes plus respectueuses de l’environnement, ce qui permet aux consommateurs de profiter d’un meilleur goût et d’une qualité supérieure. Les vignerons vegan ne font pas usage d’animaux pour travailler leurs sols ou élaborer leur pinot.

Le processus de fabrication d’un vin vegan est-il différent de celui d’un vin non-vegan ?

La réponse est généralement “non”, car les deux types de vins partagent les mêmes étapes de production. Cependant, il existe quelques différences notables entre les deux procédés. Ensuite, le moût résultant est fermenté pendant plusieurs semaines avant d’être mis en bouteille.

Cependant, il y a une différence notable entre les deux types de vin au niveau du filtrage et du clarifiant utilisé. En effet, certains filtres et clarifiants ne sont pas compatibles avec une alimentation vegan car ils contiennent des composants animaux tels que la gelée royale ou l’albumine de œuf. Certains additifs viticoles comme le sulfite peuvent être issus de produits animaux (comme le cochon) ce qui pose également problème aux vegans stricts. Le processus de fabrication d’un vin vegan est donc légèrement différent de celui d’un vin non-vegan, mais cela ne change en rien la qualité du produit final.

Cela signifie que les vins blancs ne seront pas clarifiés avec des agents tels que l’albumine, et les rouges ne seront pas élevés sur lies avec du collagène.

Avantages et inconvénients du vin vegan

Le vin vegan est un vin produit sans utilisation d’ingrédients d’origine animale.

Cela signifie que le vin vegan est exempt de sulfites, de liants, de finings et d’autres additifs couramment utilisés en viticulture et en œnologie. Cependant, le vin vegan peut être plus difficile à trouver et à produire, et certains consommateurs préfèrent les saveurs plus classiques des vins non-veganes. Les vignerons ont du mal à s’adapter dans le Languedoc, car ils produisent des vins avec des sulfites.

Finalement, après de longues discussions, ils ont décidé de s’adapter et d’enlever les sulfites à leurs vins blancs.

Les sulfites ne sont pas utilisés lors de la fermentation du vin, ce qui permet une meilleure conservation du produit les arômes et les saveurs du raisin sont préservés le goût est plus naturel. Les inconvénients sont moindres :
certains consommateurs peuvent trouver que le goût est moins intense et qu’il y a moins de complexité aromatique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.